Galerie

Apprendre en 2030

Pour le devoir de l’UE Voix et vidéo IP, nous avons été amenés à réfléchir au e-Learning en 2030, au e-Learning 4.0 et plus globalement à la façon dont nous apprendrons dans une vingtaine d’années.

Dans un premier temps, j’ai pensé à des scénarios un peu fous inspirés des films de science fiction. Puis finalement, j’ai réalisé que 2030 ce n’est pas si loin.

Il existe aujourd’hui de nombreuses inventions et technologies de pointe qui sont encore peu utilisées ou bien de façon restreintes (comme la réalité augmentée par exemple). Il y a aussi de nombreuses technologies que nous utilisons massivement pour nos usages personnels mais pas vraiment encore dans le domaine éducatif. Comme préalable à toute évolution, je décris un changement de mentalité, de nos représentations, de notre conception de l’apprentissage-enseignement et une véritable intervention des pouvoirs publics. D’ici 2030, le e-Learning se développera selon 4 grands axes : nomadisme, virtualité, interactivité et ludisme. Globalement, tous les apprentissages comporteront une part « à distance » en 2030. L’apprentissage formel se sera profondément transformé et servira de complément à un apprentissage en grande partie informel et à distance. L’apprentissage formel en classe sera utile et utilisé pour mettre en œuvre une pédagogie de projet et une pédagogie différenciée. Dans la présentation réalisée pour cette UE, j’essaie d’aborder différents lieux de formation (l’école, l’université, l’entreprise) ; j’aborde aussi les changements technologiques, les défis et contraintes qui se poseront, les bénéfices pour les utilisateurs, etc.

Puisque tout est disponible dans la présentation que je mets en ligne, je parlerai brièvement ici du « déclencheur » de ce travail. Un article sur le BAC cette année a attiré mon attention et m’a inspiré ces petites vignettes que j’ai insérées dans mon travail dans lequel l’une sert de point de départ et l’autre de point d’arrivée en quelque sorte (BAC 2012 vs BAC 2030). Cet article abordait les mesures anti-fraude prises notamment contre les appareils mobiles. J’ai alors pensé que même si certaines choses ont évolué par rapport à l’année où moi-même j’ai passé le BAC (utilisation encore plus importante d’Internet, équipement plus important, etc.), les épreuves du BAC n’ont pas du tout changé et restent identiques à celles que j’ai passées il y a bientôt 10 ans. On lutte contre les Smartphones et Internet alors qu’il faudrait, à mon avis, les utiliser de manière intelligente (comme cela se fait dans certains pays du reste). Je pense donc qu’il est surtout urgent d’ici 2030 de changer nos représentations et d’adapter l’apprentissage-enseignement aux nouveaux modes d’apprentissage (ne plus insister autant sur la mémorisation, etc.).

Bref, je vous invite à feuilleter mon diaporama (pas toujours très lisible malheureusement ici) afin de comprendre plus en détail où je veux en venir et de découvrir les sources sur lesquelles s’appuie mon travail.

Quant au cours lui-même, il m’a éclairé sur certains points. Cependant, il est bien dommage que pour un cours sur un thème si actuel le diaporama qui nous est présenté remonte à 2007. J’ai beaucoup appris aussi par mes propres recherches sur Internet.

Bonne découverte !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s